Brandy Group Pet Accessories Accessoires pour chiens et chats. A chacun son style !

Le FIV du chat : qu’est-ce que c’est ?

1 décembre 2019 |  0 commentaire

Le FIV

Le FIV est le virus de l’immunodéficience féline, il correspond au SIDA des humains. Ce virus est à évolution lente, c'est-à-dire que l'animal peut rester en bonne santé de nombreuses années avant l'apparition d'un déficit de l’immunité.

Un chat porteur du FIV est considéré comme séropositif ou positif à la maladie. Plusieurs évolutions sont alors observées. La maladie ne se déclenche pas, aucun symptôme n’est constaté, votre chat vit normalement. Un déficit immunitaire est constaté, son organisme mal protégé est le terrain de maladies réclamant des soins ponctuels. La maladie se déclenche, les symptômes sont féroces et placent votre chat dans un état de grande détresse.

La transmission du FIV

Le FIV est propre aux chats et félins sauvages. Le virus est présent dans le sang et la saline, il se transmet par contamination directe entre un chat porteur et un individu sain car il ne résiste pas longtemps hors du corps de l’animal.

Il peut être transmis :

  • par morsure
  • par voie sexuelle
  • par gestation

Il ne peut pas être transmis :

  • par la nourriture et les gamelles
  • par les litières ou la coussinerie
  • par les mains humaines

Les symptômes engendrés

Comme dit en introduction, le FIV à une évolution lente, il peut rester en sommeil de nombreuses années.

Son activation provoque une diminution de l'immunité du chat. L'animal deviendra alors sensible à toutes sortes de virus, bactéries ou champignons présents dans l’environnement.

Les symptômes observés habituellement sont les suivants :

  • amaigrissement progressif
  • fièvre à répétition
  • gingivite et stomatite
  • hypertrophie des ganglions
  • maladies intestinales, respiratoires, oculaires ou cutanées
  • troubles neurologiques et comportementaux

Il faut savoir qu’il est rare que les chats séropositifs soient sensibles aux maladies graves.

Détection du virus

La détection du virus se fait auprès de votre vétérinaire. Ce test dure seulement quelques minutes par une simple prise de sang. La détection est effectué dans les cas suivants :

  • Lors d’une adoption
  • Pour écarter le FIV comme cause de symptômes
  • En cas de morsure

Traitements et préventions

A ce jour il n'existe pas de traitement contre le FIV, cependant, plusieurs actions peuvent diminuer le risque de déclenchement du virus :

  • Le maintien en bonne santé de votre chat afin de renforcer son immunité
  • Diminuer les sources d’anxiété en lui proposant de la stabilité
  • Faire stériliser son chat séropositif et le maintenir à l’intérieur

Si la maladie est active, il faut suivre les traitements prescrits par les vétérinaires afin de soulager le félin.

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *